Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de evelyne arene
  • Le blog de evelyne arene
  • : ce blog se veut en premier un espace d'information sur mon travail, ce que je propose et aussi toutes les informations sur le travail sur soi en somatothérapie ainsi que le chemin de connaissance de soi pour exprimer ce que chacun de nous EST
  • Contact

Le corps en thérapie

3361-2.jpgA03.jpg Le corps en thérapie c'est pour moi, un concept vivant. Comment je perçois ce que je pense de mes difficultés, à l'intérieur de moi.

Combien cela reste difficile de mettre des mots sur notre ressenti. Le travail en somatothérapie où le corps se trouve être au centre du travail,demande justement de laisser parler "son corps" ses sensations sensorielles.Comment cela se passe en moi, quand je n'arrive pas à communiquer avec mon enfant adolescente, par exemple?  Oui comment cela fait à l'intérieur, comment je respire face à ce mutisme de ma part ou de la sienne.? Est-ce que c'est serré, chaud, froid, violet, comme une pierre qui m'écrase sur le plexus, ou au contraire il y a comme une absence grise qui me fait penser à du brouillard...OUi, il y a effectivement tout un travail à faire , mais cela est possible .
A suivre

Recherche

Toujours revenir au ressenti

et-toi-le-corps

Toujours revenir au ressenti, au corps.
 Il y a tout un réapprentissage, et parfois aussi un apprentissage à mettre en place ,en ce qui concerne le corps.
Comment je respire là juste dans cet instant? Comment je me sens, qu'est-ce qui se vit en moi là.?
Là, 
juste là,
 prendre le temps, 
se donner ce temps d'écouter en soi comment cela vibre  ou pas. 
La pause, s'arrêter juste quelques secondes, se recentrer, regarder à l'intérieur.

Les Quatre Accords Toltèques

Que votre parole soit impeccable.
Quoiqu'il arrive n'en faites pas une affaire personnelle.
Ne faites pas de suppositions.
Faites toujours de votre mieux.
Don Miguel RUIZ.

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 19:13

Lâcher-prise: on peut le résumer aux mots de Maître Eckart:

 

" Le lâcher-prise dont il s'agit est un se confier."

 C'est un mouvement par lequel l'homme se dégage du noeud coulant dans lequel il s'était pris en s'identifiant à son "moi".
Le "lâcher-prise" du "moi" signifie beaucoup plus que l'abandon d'un certain nombre de choses auxquelles il tient et auquelles il se cramponne. "Lâcher-prise", cela signifie " baisser les phares" de la conscience objectivante qui, dans son organisation statique, rend l'existence perméable à un sens personnel vivant; celui-ci ne peut se réaliser que dans une conscience intérieure, dirigée par l'essentiel...Le "lâcher-prise", c'est l'abandon de cette conscience qui transforme tout en "objet"; c'est l'abandon d'une attitude qui fait que nous nous fions uniquement à ce que nous "avons","savons" et "pouvons"; son abandon afin d'acquérir une nouvelle conscience qui préservera le dynamisme créateur de la vie. "

Partager cet article

Repost 0
Published by evelyne arene
commenter cet article

commentaires

Pages

Stress,dépression...

Stress,dépression,déprime,peur, angoisse.

Ces termes, si fréquemment employés, n'ont pas toujours une définition très précise pour ceux qui les utilisent et les confusions sont fréquentes, c'est pourquoi il semble utile de préciser leur sens.
Le stress"désigne la réponse globale, non spécifique, de l'organisme à toute demande qui lui est faite 1". Il correspond à la réaction du corps pour s'adapter à un changement,quel qu'il soit,heureux ou non. C'est ainsi que toute modification dans notre vie quotidienne est à la source d'un stress que nous ressentons physiologiquement puisqu'il est d'abord inscrit dans le corps. c'est pourquoi un changement heureux ( départ en vacances ou autre bonne nouvelle) provoque un stress, agréable certes, mais à l'origine de manifestations telles que rythme cardiaque accéléré, transpiration excesssive, bouche sèche, changement de couleur de peau,etc. Dès qu'il y a un stress, tout le métabolisme s'emploie à en minimiser les effets, faisant en sorte que nous nous adaptons rapidement à ce changement. Si un stress négatif se poursuit trop longtemps, l'organisme risque de s'épuiser.
La dépression correspond à une "dépréciation fondamentale, la tristesse , le pessimisme foncier et l'absence de tout élan vital 2". Elle correspond à un état d'immense colère contre soi-même, entraînant  tant de désamour de soi que l'on voudrait parfois "se quitter", alors que cette colère, à l'origine, est dirigée contre d'autres personnes. La dépression conditionne des comportements de négligence vis à vis de soi, des attitudes désabusées face à la vie: nul désir, nulle envie ne peuvent émerger, tout devient trop difficile et un acte même simple  demande trop d'efforts. Il existe aussi des dépressions que l'on dit "masquées", c'est à dire que ni la personne ni son entourage n'en tiennent compte alors qu'elles existent réellement et se manifestent par exemple, par des comportements d'hyperactivité. Les dépressions d'adultes sont souvent des dépressions de l'enfant qu'un déclencheur a réactivées.
La déprime n'est qu'une forme très atténuée de la dépression et elle peut n'être que passagère. elle n'est inhibatrice d'aucun comportement: c'est ce qu'on appelle le "blues".
La peur correspond à un sentiment de danger identifié, réel ou imaginaire; une personne qui a peur, quelle qu'en soit l'intensité, sait ce qu'elle craint. La peur est une émotion souvent utile car, quand elle n'est pas imaginaire, elle sert à prendre conscience d'un danger.
Tout au contraire, l'angoisse traduit une peur irrationnelle très intense sans que la personne puisse l'appliquer à un quelconque objet: elle a conscience d'une peur absolument insupportable, mais sans savoir à quoi elle pourrait la rattacher.
1.Dictionnaire de psychologie, Bordas, N. Sillamy,1983
2.Psychologie pathologique,J.Bergeret,1986,p.184.

Texte Libre

Mes prestations

    Séance individuelle:
 60 € une heure trente
  Atelier: 
  80 € par journée             

Si vous avez des difficultés financières,
 parlez-en,
 afin que cela ne soit pas un obstacle
 à votre désir d'évolution          

Citation

"La spiritualité, c'est de connaître son propre soi et de prendre concience du pouvoir infini qui demeure en nous. La spiritualité et la vie ne sont pas deux choses séparées; elles ne font qu'un. La vraie spiritualité nous enseigne comment vivre dans le monde. La science matérielle nous enseigne comment < climatiser> le monde extérieur alors que la science spirituelle nous enseigne comment  <climatiser> le monde intérieur".


Discours prononcé par sa Sainteté Sri Mata Amritanandamayi à l'occasion de: L'initiative pour la paix dans le monde, des femmes chefs religieux et spirituels.
Palais des Nations ,Genève, 7 octobre 2002.

 

 

4648983219_879bc76849.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  29980696_ae236e1b08.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3839699292_bf94fc77ec.jpg